« Fières, vénères et antinucléaires »

Le collectif féministe des Bombes atomiques s’est montré particulièrement actif dans l’organisation du soutien aux sept opposant·es au projet Cigéo.

Bombes atomiques contre la répression », « Solidarité avec les prisonnier·ères »,« Fières, vénères et antinucléaires »…Lors de la manifestation du 1er juin dans les rues de Bar-le-Duc (Meuse) en soutien aux opposant·es au projet Cigéo jugé·es pour « association de malfaiteurs », les pancartes et banderoles féministes et antinucléaires occupaient largement l’espace. L’œuvre du collectif des Bombes atomiques.

Pourtant, lors de sa constitution informelle en 2019, les critiques pleuvaient sur ce groupe, visant en particulier la réunion en mixité choisie sans homme cisgenre organisée en septembre de la même année. Autour de Bure, l’arrivée des cinq cents personnes participant à ce week-end a d’abord suscité des interrogations. « Certains militants mecs cis voyaient ça d’un mauvais œil… Et c’était délicat de dire à des habitantes de venir sans leur mari, raconte l’une d’elles. Parallèlement, certaines personnes nous ont immédiatement offert une aide logistique précieuse. »

L’outil de la mixité choisie est incompris jusque dans les médias : « Nous avions demandé que les journalistes venant couvrir l’événement soient aussi en mixité choisie ; tous les médias n’ont parlé que de ça ! Je me souviens du Républicain lorrain qui avait titré “Haro sur le mâle cisgenre” », relate une « Bombe », qui regrette que le traitement médiatique n’ait pas été à la hauteur du succès de l’événement. « _Car, malgré tout, ce week-end a redonné un souffle à la lutte ! »

Il reste 78% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.