Dossier : Le moment de la gauche

Entre le PCF et LFI, une idylle sous conditions

À ce stade des négociations, les rapports de force au sein d’une future alliance ne satisfont pas le PCF.

T out, il faudrait tout oublier. » Les paroles de la chanteuse Angèle semblent aujourd’hui s’adresser aux principaux acteurs des négociations en cours à gauche. Après les rapports glaciaux de ces dernières semaines, tout le monde semble être passé à autre chose. Un SMS envoyé par Fabien Roussel pour féliciter Jean-Luc Mélenchon, des prises de position publiques en faveur d’un rassemblement de toute la gauche et un échange épistolaire capital : le Parti communiste français (PCF) a rapidement dégainé papier et stylo pour répondre à la lettre de La France insoumise (LFI) du 15 avril.

Le PCF se dit prêt à discuter pour « ouvrir un espoir nouveau pour la gauche ». Un discours empli de bons sentiments. Les insultes de la campagne présidentielle semblent oubliées. Au lendemain du premier tour, les coups de téléphone se multiplient et on se rencontre à nouveau. Les deux partis se souviennent soudain de l’expérience du « programme commun ». « Les discussions sont en cours même s’il n’y a pas d’accord pour le moment. Il y a eu des propositions et nous en faisons aussi. Mais ce n’est pas terminé, nous allons nous revoir et, peut-être, avec les autres formations de gauche », confie Pierre Lacaze, responsable des élections au PCF et allié de Carole Delga au conseil régional d’Occitanie.

Il reste 72% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.