Enzo Traverso : Œuvre de salubrité politique

L’historien Enzo Traverso propose une lecture historique, visuelle, culturelle et théorique des révolutions des siècles passés.

Olivier Doubre  • 22 juin 2022 abonné·es
Enzo Traverso : Œuvre de salubrité politique
« Paysans », de Kasimir Malevitch (1878-1935), huile sur toile de 1913.
© Leemage via AFP

On se souvenait de l’émouvant essai d’Enzo Traverso Mélancolie de gauche. La force d’une tradition cachée, XIXe-XXIe siècle, paru en 2016 (1). Dans un clin d’œil appuyé à Hannah Arendt dès son titre, l’historien y effectuait un retour sur la « culture de [la] gauche », « vaste continent fait de victoires et de défaites : les premières exaltantes mais dans la plupart des cas éphémères, les secondes souvent durables ». Cette nouvelle recherche, plus fouillée encore, se veut d’une certaine façon un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 2 minutes