Bagnolet : clap de fin pour la ferme pédagogique

Les pelleteuses ont commencé le 28 octobre à raser l’îlot Pêche d’or, sur lequel se trouve la Bergerie des Malassis, pour construire une école.

Politis  • 2 novembre 2022
Partager :
Bagnolet : clap de fin pour la ferme pédagogique
© Photo : Maxime Sirvins.

Quel gâchis », se lamente Gilles Amar dans une vidéo. Gérant de la Bergerie des Malassis, il ne peut que constater, avec tristesse, la destruction de cet îlot de fraîcheur en plein Bagnolet (93). Depuis 6 heures du matin, le vendredi 28 octobre, les pelleteuses s’affairent pour arracher une cinquantaine d’arbres.

Pourtant, depuis des mois, des dizaines de militants luttent pour tenter de sauver cette ferme pédagogique et ses arbres. À la place, la mairie va construire une école de 17 mètres de haut pour remplacer l’ancienne, délabrée. Les militants, de leur côté, avaient imaginé un projet alternatif. Plutôt que de tout détruire pour tout reconstruire, ils proposaient de conserver la bergerie et de bâtir la nouvelle école sur l’emplacement de l’ancienne.

Mais, aujourd’hui, la lutte laisse la place à l’amertume pour les habitants du quartier. Pourtant, en septembre, un référé-constat a été déposé au tribunal administratif afin que soit menée une expertise sur les espèces protégées présentes sur le terrain.

Pendant les travaux, les animaux de la bergerie ont été déplacés sur un petit terrain non loin, pour ceux qui n’ont pas été envoyés en Normandie. Quelques heures après les travaux, Gilles Amar clamait : « La Bergerie des Malassis a disparu… Vive la Bergerie des Malassis ! »

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don