Murmuziek : des voix qui brisent les barreaux

Collaboration entre des artistes et des détenus, le projet Murmuziek se dévoile sous la forme d’un album imparable orienté vers un rap en liberté.

Jérôme Provençal  • 9 novembre 2022 abonné·es
Murmuziek : des voix qui brisent les barreaux
© Le collectif a donné vie à onze morceaux conjuguant truculence et véhémence. (Photo : Brune Compos.)

Proposer à des prisonniers des moments d’évasion propices à la création, les amener à trouver des formes d’expression durant leur période de détention, faire advenir leur(s) parole(s) et les mettre en musique : tel est le postulat sur lequel s’est fondé Murmuziek.

Conduit à Bruxelles entre janvier 2018 et septembre dernier, avec des détenus de la prison de Forest, ce projet socio-artistique casse-murailles a été mis en place par le centre culturel Jacques-Franck – qui se trouve dans le quartier de Saint-Gilles, non loin de la prison – en collaboration avec le Service laïque d’aide aux justiciables et aux victimes.

« L’une de nos

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 5 minutes