Entrepreneurs de travaux en chaleur humaine

Sarah habite depuis trois ans dans une maison impossible à chauffer. L’association des Compagnons bâtisseurs l’aide à sortir de sa précarité énergétique. Reportage.

Maxime Sirvins  • 14 décembre 2022 abonné·es
Entrepreneurs de travaux en chaleur humaine
« On en fait souvent un peu plus. On dépanne les gens comme on peut avec ce qu’on a sous la main. »
© Maxime Sirvins

Sarah pointe la température affichée sur le thermomètre placé dans le salon à côté de sa télévision. « 12 °C en plein après-midi, alors imaginez la nuit ! » À côté, un autre instrument indique 50 % d’humidité. Pendant qu’elle prépare un café dans sa cuisine, deux ouvriers s’affairent sur le toit. Dans cette habitation à Cadaujac, non loin de Bordeaux, l’association des Compagnons bâtisseurs aide Sarah à sortir de sa précarité énergétique.

Le calvaire de la quadragénaire a commencé en 2019. Après avoir divorcé, Sarah emménage dans une petite maison comprenant un salon avec cuisine ouverte d’une vingtaine de mètres carrés et deux chambres. Elle décide alors d’effectuer des travaux à hauteur de 25 000 euros. Une somme importante pour elle, qui touche aujourd’hui le Smic en travaillant dans un spa, après une période de chômage. « Je l’aime, ma petite maison, et j’ai voulu la rendre parfaite », lance-t-elle en se réchauffant sous un plaid.

Hélas, tout ne s’est pas passé comme prévu. Les travaux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Publié dans le dossier
Qui pourra se chauffer en 2023 ?
Temps de lecture : 8 minutes