Interdiction des abayas à l’école : faisons front face aux attaques islamophobes ! 

TRIBUNE. Quelque 350 organisations, personnalités – parmi lesquelles Étienne Balibar, Annie Ernaux, Frédéric Lordon, Médine, Adèle Haenel… –, figures politiques et militantes antiracistes, féministes ainsi que de nombreux enseignants, signent un texte en exclusivité pour Politis, dénonçant cette nouvelle offensive raciste, islamophobe, sexiste et patriarcale du gouvernement, sous couvert de laïcité.

Collectif  • 13 septembre 2023
Partager :
Interdiction des abayas à l’école : faisons front face aux attaques islamophobes ! 
Une jeune femme porte une Abaya dans une rue de Nantes, le 31 août 2023.
© Loïc Venance / AFP

Avec l’interdiction du port de l’abaya à l’école annoncée par Gabriel Attal le 27 août dernier, le gouvernement a décidé de lancer une nouvelle attaque islamophobe contre les jeunes femmes musulmanes ou assimilées comme telles dans les écoles. Concrètement, le gouvernement exige des personnels de l’éducation, des conseillers principaux d’éducation, des assistants d’éducation et des enseignants, de déterminer, selon le faciès, le patronyme, et l’appartenance réelle ou supposée à l’islam des élèves si leurs tenues sont des abayas ou non et si elles doivent donc être interdites d’entrer dans leur établissement. 

Depuis le début de la rentrée scolaire, la mise en application de l’interdiction ne fait que confirmer ce profilage raciste et sexiste des élèves comme l’illustrent les nombreux témoignages d’élèves ayant été interdites d’entrer dans leur établissement car portant une simple robe longue, un kimono, ou encore un vêtement trop noir. 

Cette interdiction s’inscrit dans la continuité des offensives racistes et islamophobes mises en place, sous-couvert de laïcité, depuis la loi de 2004.

Cette interdiction s’inscrit dans la continuité des offensives racistes et islamophobes mises en place, sous-couvert de laïcité, depuis la loi de 2004 interdisant le port du voile à l’école. Attaques contre les mères accompagnatrices de sorties scolaires portant le foulard, signalements du taux d’absentéisme le jour de la fête de l’Aïd, circulaires appelant les personnels à « détecter et signaler » les « signes de radicalisation »… depuis plusieurs années, le gouvernement, de concert avec la droite et l’extrême droite, n’a cessé de faire de l’école le terrain privilégié de ses offensives islamophobes et de renforcer le contrôle des jeunes élèves musulman-es ou assimilé-es comme tel-les. Cette nouvelle interdiction du port de l’abaya aura donc pour conséquence d’accentuer la stigmatisation, le harcèlement et les humiliations subies par ces élèves de la part de l’institution scolaire. 

Ce harcèlement quotidien subi par ces jeunes filles musulmanes ou perçues comme telles aura pour conséquence directe de dégrader leur scolarité, de les exclure de l’école et de les priver de leur droit à une éducation publique du fait de leur foi réelle ou supposée. En réalité, derrière le faux argument de la laïcité, il s’agit donc d’une mesure raciste et discriminante puisque ce sont bien aux jeunes filles racisées que l’on interdit de venir à l’école habillées comme elles le souhaitent du fait de leur foi supposée. En plus d’être une mesure raciste, cette interdiction des robes longues à l’école, en visant principalement les jeunes femmes musulmanes ou supposées comme telles, est également une mesure sexiste et patriarcale qui vise à contrôler toujours plus le corps des filles à l’école. 

Plus largement, cette interdiction du port de l’abaya s’inscrit dans la continuité de la répression brutale des révoltes de cette jeunesse qui a exprimé sa colère en réaction au meurtre policier du jeune Nahel le 27 juin 2023. Une répression qui s’est matérialisée par des peines de prison extrêmement lourdes contre ces jeunes et qui se poursuit aujourd’hui avec des expulsions de jeunes ayant participé aux révoltes de leurs logements sociaux. Répression policière et judiciaire, expulsions de logements sociaux et maintenant nouvelle offensive islamophobe avec l’interdiction du port de l’abaya, c’est une offensive générale contre la jeunesse des quartiers populaires qu’a lancée le gouvernement. 

C’est une offensive générale contre la jeunesse des quartiers populaires qu’a lancée le gouvernement. 

En plus d’être le terrain privilégié de la politique raciste du gouvernement, le service public de l’éducation fait face à un manque de moyens chronique organisé par les gouvernements successifs, au manque criant d’enseignants et de personnels de l’éducation qui dégrade toujours plus les conditions de travail et d’apprentissage pour les personnels et les élèves. Tout en rejetant les mesures qui stigmatisent et discriminent toujours plus les élèves musulman-es et assimilé-es comme tel-les, l’urgence doit être d’exiger la mise en place de moyens massifs pour assurer le droit à l’éducation de toutes et tous. 

C’est pourquoi face à cette énième mesure islamophobe, nous, intellectuel-les, militant-es, syndicalistes, avocat-es, parents et personnels de l’éducation, affirmons notre opposition à cette interdiction des abayas et refusons que l’école continue d’être le relais de politiques racistes, sexistes et patriarcales. Nous apportons toute notre solidarité et notre soutien aux élèves et jeunes filles visées par cette interdiction et nous réaffirmons que trop couvertes ou pas assez, c’est aux femmes et aux élèves de décider ! 


Signataires

ORGANISATIONS POLITIQUES, SYNDICATS ET ASSOCIATIONS 

Association Acceptess-T 

ATTAC FRANCE 

CEDETIM 

CGT Crous 31 

CGT Safran Nacelles 

CNT 93 

Collage Féministe Stains 

Collectif Anti Répression de l’Éducation

Collectif Bagarre 

Collectif contre les violences policières de Saint-Denis 

Collectif Mémoire en marche de Marseille 

Collectif Palestine vaincra 

Collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité 

Comité Justice pour Claude Jean-Pierre 

Coordination des Comités pour la défense des quartiers populaires 

Coordination pour les 40 ans de la marche 

Coudes à Coudes 

Dernière rénovation 

Du pain et des roses 

FASTI 

FIDL 

FO Fnac Paris 

Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP) 

La bulle IDF, accueil d’enfants autogéré 

La révolution est en marche 

La Voix Lycéenne 

Label Gouine 

Le Front de mères 

Le Poing Levé 

Les dégommeuses 

Les effronté-es 

Les jeunes écologistes 

Les lunettes décoloniales 

Les minots de Noailles 

Les panthères des ministères 

Mémoire en marche 

Nous toutes 31 

NPA 

PEPs 

Planning Familial Toulouse 

Questions de classe(s) 

Quidam Association pour l’éducation populaire 

Rejoignons-nous 

Réseau pour la grève générale 

Révolution Écologique pour le Vivant 

Révolution Permanente 

Samidoun Paris Banlieue 

Section CGT RATP MRB Belliard 

SNES FSU 93 

Sois Prof et Tais Toi

Stop Precarite 

Sud Éducation 93 

Syndicat lycéen Cste 

UL CGT Harfleur 

Vivre Ensemble Solidaires en Métropole Tourangelle (VESEMT-37) 

PERSONNALITÉS 

Abdallah LY Mouhamed, chercheur à l’IFAN, Université Cheikh Anta Diop, Dakar 

Aden Nasteho, conseillère Municipale et Territoriale Stains/ Parent d’élèves Élue 

Agresti Lexie, autrice 

Ait Ouarab Kenza, CGT Mission locale Grand Est 

Ait-Mohamed Abd-El-Kader, militant pour l’Egalité et les Quartiers Populaires (VESEMT-37) 

Akkari Sarah, Sud Asso 

Albert Frédéric, délégué CGT Total Carling 

Alestra Léane Autrice, fondatrice de Mécréantes et journaliste pour Manifesto XXI 

Allochon Clément, SNCF Sud-Rail Technicentre de Châtillon 

Almasan Sophie, retraitée Education Nationale 

Aloussi Rajaa, enseignante, militante antiraciste 

Ameqrane Hanane, militante lesbienne des quartiers populaires, documentaliste au Lycée Angela Davis 

Amuna Mohamed, chargée d’affaires 

Antonioli Alexis, militant CGT Total Normandie 

Arbona Bruno, militant CGT Educ’Action 95 

Bachare Jawad, militant des droits civiques 

Bagayoko Bally, militant des quartiers populaires et des droits humains 

Bah Hadja, Collectif justice pour ibo 

Bah Abdoulaye, travailleur dans la restauration rapide à aéroport CDG, membre de la Coordination Sans Papiers 75 

Balance pour la balance, professeur des écoles 

Balibar Étienne, philosophe 

Ballanger Catherine, Féministe antiraciste 

Bastide Lauren, journaliste et essayiste 

Beckers Maude, avocate au barreau de Seine Saint denis 

Becuwe Timothée, enseignant, SNES 

Belhamici Louisa, féministe antiraciste 

Beloeil Ephram, président de La Voix Lycéenne 

Ben Ahmed Lena, militante féministe antiraciste @embraselemonde 

Ben Amar Foucya, conseillère en insertion professionnelle 

Ben Boubaker Manel, enseignante, militante antiraciste et féministe, Sud éducation 93 

Ben Hamouda Lilia, journaliste, rédactrice en chef du cafepedagogique.net 

Benamrouche Johanna-Soraya, Militante féministe post-coloniale, co-fondatrice du collectif Féministes contre le Cyberharcèlement 

Benbakki Sarah, soignante et militante 

Benhamou Nadia, Sud PTT telecom 

Bennaï Farid, militant au FUIQP et syndicaliste 

Bennani Hisham, militant 

Bensidhoum Soumia, enseignante snudi FO 

Bensidoun Ibrahim, agent territorial 

Berhouma Wiam, enseignante et militante antiraciste, Sud éducation 93 

Bernard Judith, enseignante et metteuse en scène 

Besnard Damien, militant SNES FSU 93 

Bettayeb Karim, enseignant, militant antiraciste et queer 

Billard Corinne, enseignante 

Bilongo Carlos Martens, député LFI du Val-d’Oise 

Blaise Raphaël, agrégé de lettres classiques 

Bouamama Saïd, sociologue et militant du Fuiqp 

Boucharéchas Manon, doctorante, Université Grenoble Alpes 

Bouché Jean-Pierre, militant anticolonialiste 

Bouhamidi Lou, ATER, Université de Besançon 

Bousekkine Abdenour, délégué UNSA transport Roissy CDG samsic 

Brakni Youcef, Militant antiraciste et des quartiers populaires 

Brauer Mégane, artiste 

Budgen Sebastian, directeur éditorial Verso Books 

Busse Michel, retraité fsu snuipp 17 

Camara Thomas, militant Sud Éducation 93 

Carbonell Juan Sebastian, sociologue 

Careil Hélène, enseignante, Sud Éducation 93, ICEM Pédagogie Freinet 

Caron Paul, Facteur / Représentant Sud PTT Paris 15 

Casalino Silvia, codirectrice de l’Eurocentralasian Lesbian Community 

Castan Alain, éditeur et militant 

Cavalié Jean-Pierre, militant des Droits fondamentaux 

Cavalié Karima, Mandataire judiciaire à la Protection des Majeurs 

Chambat Grégory, Militant syndicaliste et pédagogique 

Chaouche Karima, Éducatrice spécialisée 

CHERIFi Saïd Samir, Père de famille et artisan 

Chesneau Emma, Militante 

Chouder Ismahane, Féministe antiraciste 

Clément Jocelyne, Sud Education 77 

Coffin Alice, Conseillère de Paris 

Conti Salomé, Sud Educ 95 

Cornet Adrien, CGT Total Energies Grandpuits 

Coulombel Alain, Membre du bureau exécutif d’EELV 

Cremoux Jean-Pierre, retraité 

Da Silva Marina, journaliste et militante associative 

Da Silva Serge, professeur fsu émancipation 

Dacharry Aurélie, enseignante militante à la CNT 

Danjé Michaëla, Écrivaine, documentairiste 

Dayan-Herzbrun Sonia, professeur émérite Université de Paris 

De Charentenay Alice, enseignante-chercheuse à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 

De Cock Laurence, historienne et enseignante 

Decker Véronique, militante pédagogique 

Defresne Thierry, CGT Total Energies 

Demoulin Faouzi, délégué syndical CGT technicien de maintenance RATP 

Deveau Anne-Sophie, enseignante 

Diaby Sanoussy, Servair Roissy 

Djaileb Sofiane, aide soignant 

Dorlin Elsa, philosophe

Doune Amani, secteur social présidente asso lueur d’espoir 

Dronsart Godefroy, enseignant 

Drouar Juliet, thérapeute et auteur 

Dubois Bénédicte, AESH et artiste 

Dujardin Marion, enseignante et militante à Révolution permanente 

Dupuis Chloé 

Duthu Françoise, ex-députée européenne EELV 

El Azzouzi Mina, enseignante et militante SNES FSU 93 

El Bermil Ilyes, lycéen 

El hadj yedder Houda, militante SNES FSU 93 

Ernaux Annie, écrivaine et prix Nobel de littérature 2022 

Falquet Jules, féministe antiraciste, professeur de philosophie Université Paris 8 

Fest Simone, militant LFI 

Fichet Jérôme, CGT Safran Nacelles Le Havre 

Fortassin Claire, militante SNES FSU 93 

Garcia Adrien 

Garnel Nathalie, militante 

Garrisi Marina, éditrice aux Éditions sociales et comité de rédaction de Révolution Permanente Dimanche

Gaudichaud Franck, enseignant-chercheur (Toulouse) 

Gaune William, Sud Educ 95 

Girouette féministe, militante 

Gourdeau Camille, sociologue et co-présidente de la FASTI 

Grandet Jenny, CGT Safran Le Havre 

Granioh Elise, professeure 

Grenouilleau Julien 

Gresh Alain, journaliste 

Gresson Lily, enseignante et militante à Révolution Permanente 

Guedges Mona, enseignante snuipp fsu 

Guennach Abdelali, électricien du bâtiment 

Guerci Michelle, journaliste, militante féministe antiraciste 

Guerrouj Nina, militante 

Guillibert Paul, enseignant-chercheur 

Haderbache Sarah, enseignante, militante antiraciste et féministe, Sud éducation 93 

Haenel Adèle, militante féministe et actrice de film indépendant 

Haffas Laurie, enseignante, militante antiraciste et féministe, Sud éducation 93 

Hammad Ahmed, communiste 

Hanser Pascaline, militante RP 

Harchi Kaoutar, sociologue et écrivaine 

Hardy Hélène, membre du bureau exécutif d’EELV 

Hardy Quentin, enseignant 

Horaud Mathias, enseignant de svt dans le 93, militant à Réseau pour la grève générale 

Iznasni Noredine, militant des quartiers populaires Nanterre 

Jioua Yassine, CGT RATP Bus Malakoff 

Jounaidi Aïcha, enseignante 

Kasdali Badis, militant et étudiant 

Kazib Anasse, porte-parole de Révolution permanente 

Kebbache Nordine, CGT Roissy cdg 

Kendri Fatiha, conseillère Municipale de Saint Pierre des Corps 

Ketfi Widad, journaliste 

Khalfa Pierre, économiste, Fondation Copernic 

Khoubzi Sihem 

Koechlin Aurore, militante féministe et sociologue 

Kouvélakis Stathis, philosophe 

Kubecki Reynald, militant CGT Sidel Octeville 

Labeau Goundo, assistante sociale UNSA 

Labssii Moghnia, inspectrice du travail et militante antiraciste 

Lakehal Younes, enseignant et militant syndical 

Lambert Bruno, enseignant, collectif Lignes de crêtes 

Lamy Rose, autrice 

Larrère Mathilde, historienne et enseignante 

Lartichaux Daniel, fsu émancipation ujfp tsedek 

Laveder Françoise, militante 

Le Bars Maël, professeur et militant queer et féministe 

Le Cointe Jordi, enseignant, SNES-FSU 93 

Le Cour Grandmaison Olivier Universitaire 

Lebailly Sarah, militante 

Lecolle Michelle, professeure de science du langage à l’Université Paris 3 

Lecoq Elise, militante SNES FSU 93 

Legelle Capucine, militante antiraciste 

Lejeune Julien, égoutier cgt 

Lemay Gwenaelle, militante à Révolution permanente 

Lemay Gwladys, militante Sud Educ 

Lestrade Didier, militant LGBT, co-fondateur d’Act-up 

Lévy Laurent, militant antiraciste, père de famille 

Li Brigitte, enseignante 

Lisi Cosimo, militant et chercheur (Université Paris 8) 

Litzenbourger Mélissa, militante CGT Khalige Faulquemont 

Loillier Yacina, militante syndicaliste et politique 

Longchal Clémence, militante SNES FSU 93 

Lordon Frédéric, philosophe 

Loukad Akila, enseignante snudi FO 

Löwy Michael, sociologue 

Luc Émilie, enseignante 

Lucbert Sandra, écrivaine 

Madesta Tal, journaliste et auteur 

Maedusa, autrice BD 

Mahfoud Basma, enseignante et militante antiraciste 

Malderez Camille, journaliste et doctorante art & politique 

Maloberti Aurélien, syndicaliste CGT 

Mandengue Yéléna, avocate au barreau de Paris 

Marcel Elsa, avocate au barreau de Paris 

Margala Pierre, militant Snes-FSU 93 

Marignier Noémie, enseignante-chercheuse Sorbonne Nouvelle 

Marsay Julien, auteur, créateur des comptes Autrices invisibilisées & enseignant 

Massadian Valérie, cinéaste 

Maurin Odile, activiste anti validisme, élue municipale d’opposition à Toulouse 

Mauvy Magalie 

Mauvy Ulia 

Médine, rappeur 

Messager Arnaud, professeur des écoles 95 

Michel Océan, réalisateur 

Millet Pierre, enseignant 

Mohamed Farid, CGT CH Gonesse ul val d’ Oise Est 

Mohamed Ansary Fathima, Enseignante 

Moilimo Sarah, mère de famille et parent d’élève 

Mollet Boris, travailleur social du côté des femmes 

Mouyombo Cinthya, élue municipale 

Navarro Serge, retraité militant France insoumise 

Ngo Alex 

Nguyen Dean, élu municipal 

Noël Fania, militante et essayiste Afroféministe et sociologue 

Omani Nadia, militante 

Ortuno Laura, enseignante, SNES – FSU 

Osmani Souad, militante 

Ouassak Fatima, militante féministe et antiraciste, Front de mères 

Palaric Mathias, enseignant d’espagnol en collège – SGEN-CFDT 

Palheta Ugo, Sociologue, Université de Lille 

Pandor-Margulis Mélissa, enseignante 

Panis Caroline, maîtresse de conférence en sciences du langage, CGT 

Paulet Blandine, militante SNES FSU 93 

Pavez Charlotte, militante Snuipp-Fsu 93 

Pelletier Willy, sociologue 

Pellissier Jean-François, Co porte-parole ENSEMBLE ! 

Perrin Evelyne, Ligue des Droits de l’Homme 94 et collectif Stop précarité 

Pfältzer Alice, activiste féministe 

Planchenault Gaëlle, maîtresse de conférence en linguistique française et culture à Simon Fraser University (Canada) 

Pomper Fanny, psychomotricienne 

Porta Christian, militant CGT Neuhauser 

Posecak Clément, militant CGT Mines énergie 

Posse Emmanuelle, militante, professeur de philosophie dans le 93 

Prevot Karine, enseignante fsu émancipation 

Prouveze Pierre, professeur des écoles (INSTIT) à la retraite et musicien 

Raccah Camille, citoyenne 

Racisme invisible, militante antiraciste 

Raguet-Vogler Maximilian, enseignant 

Rahni Ali, militant associatif et politique EELV 

Rebai Houyem, enseignante et militante syndicale antiraciste et féministe 

Relin Mathieu, Sud Rail 

Riou Claire, ex-enseignante 

Roux Séverine, militante féministe 

Ruet Magali, enseignante-chercheuse 

Ryam Khamta, militante SNES FSU 93 

Sabbah Blanche, autrice et activiste féministe 

Sanogo Carine, agente territoriale 

Sarfati Romain, enseignant, militant antiraciste, Sud éducation 93 

Saturne Nathalie, animatrice service enfance 

Schmidt Fiona, autrice et militante féministe 

Shĩsā, assistante d’éducation et militante antiraciste 

Siassia Amarillys, enseignante et militante 

Sidi Wacho, artiste 

Slaouti Omar, membre de la coordination nationale contre les violences policières 

Sochard Fred, illustrateur 

Soilihi Nilma, manipulateur en électroradiologie médicale 

Solas Isabelle, réalisatrice 

Soliman Sherine, professeure de lettres 

Spagnuolo Marco, doctorant en Philosophie, Paris VIII Saint-Denis Vincennes 

Suffren Stephen, avocat honoraire 

Suzes Jessica, militante féministe antiraciste @embraselemonde 

Tauran Léa, militante 

Thibault Ritchy, Peuple révolté 

Thibault Mathieu, enseignant snuipp fsu 93 

Thuizat Grégory, militant SNES FSU 93 

Tilloy Sophie, militante SNES FSU 95 

Tony-Nyemb Maliga, enseignante et militante afroféministe 

Touhamu Fatima, féministe antiraciste 

Traoré Assa, Comité vérité et justice pour Adama 

Traoré Diangou, militante dans les quartiers populaires 

Traoré Nanténé, artiste 

Tremblay Tony, militant SNES FSU 93 

Turpin Béatrice, vidéaste engagée et militante 

Vacher Kévin, sociologue et militant des quartiers populaires à Marseille 

Vadot Maude, enseignante-chercheuse (USMB) SNESUP 

Van Elst Till, citoyen 

Varlet Laura, SNCF Sud Rail Paris Nord 

Vieillescazes Nicolas, éditeur 

Vienne Gisèle, chorégraphe – metteur en scène 

Villemagne Sophie, enseignante 

Volfson Olga, journaliste et militant·e LGBTQI+ et anti-grossophobie. 

Weber Louis, éditeur 

Youbi Assia, architecte DE 

Youbi Faiza, opératrice spécialisée 

Zafari Sophie, syndicaliste FSU 

Zaïdi Monia, enseignante 

Zenagui Rachida, militante féministe intersectionelle contre les violences faites aux femmes 

Zine Henda, enseignante et militante à Révolution permanente 


Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous
Publié dans
Tribunes

Des contributions pour alimenter le débat, au sein de la gauche ou plus largement, et pour donner de l’écho à des mobilisations. Ces textes ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction.

Temps de lecture : 15 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Pour la défense des droits des salariés dans le secteur médico-social
Tribune 23 mai 2024

Pour la défense des droits des salariés dans le secteur médico-social

TRIBUNE. En Seine-Saint-Denis, plusieurs élus, militants et salariés alertent sur les conditions du droit du travail au sein de l’association de la Sauvegarde 93. Ils dénoncent aussi le licenciement de Farid Bennaï, délégué syndical FO, pourtant rejeté par l’inspection du travail.
Par Collectif
« Face à la répression contre Ritchy Thibault, faire bloc et être solidaire »
Tribune 21 mai 2024

« Face à la répression contre Ritchy Thibault, faire bloc et être solidaire »

TRIBUNE. Co-fondateur de Peuple révolté et porte-parole de PEPS, Ritchy Thibault fait l’objet, tant de la part d’Emmanuel Macron que de Jordan Bardella, d’un acharnement répressif que les signataires de cette tribune dénoncent avec force.
Par Collectif
« Nous, psychologues, professeur·es et étudiant·es en psychologie, refusons que notre discipline soit instrumentalisée à des fins transphobes »
Transphobie 13 mai 2024

« Nous, psychologues, professeur·es et étudiant·es en psychologie, refusons que notre discipline soit instrumentalisée à des fins transphobes »

TRIBUNE. Plus de 1 000 psychologues, psychiatres, psychanalystes, profs et étudiants en psychologie s’opposent à la proposition de loi des Républicains sur l’interdiction des transitions pour les mineurs et défendent l’autodétermination des personnes trans.
Par Collectif
Apologie du terrorisme : l’instrumentalisation après l’intégration dans le droit commun il y a 10 ans
Tribune 10 mai 2024

Apologie du terrorisme : l’instrumentalisation après l’intégration dans le droit commun il y a 10 ans

TRIBUNE. L’avocat Vincent Brengarth dénonce le dévoiement de cette infraction pénale pour criminaliser, en pratique, ce qui relève d’un débat d’idées d’intérêt général sur la situation dramatique de la population de Gaza.
Par Vincent Brengarth