La gauche appelle à un large rassemblement contre la loi immigration

Loin du discours de fermeté sur l’immigration largement répandu, le Parti communiste français et d’autres forces de gauche veulent désormais mobiliser contre la loi Darmanin le 21 janvier, quelques jours après un autre rassemblement, à l’appel d’associations et collectifs.

Lilian Godard  • 9 janvier 2024
Partager :
La gauche appelle à un large rassemblement contre la loi immigration
Manifestation contre la loi immigration, en mars 2023, à Paris.
© Lily Chavance

« Il va falloir entrer en résistance. » Voici ce que déclarait Fabien Roussel, immédiatement après le vote de la loi immigration, le 20 décembre dernier. Deux semaines plus tard, L’Humanité et Mediapart ont diffusé une tribune mobilisatrice avec de nombreuses signatures du monde de la culture, des idées, de la politique, des syndicats et associations : « Contre la loi immigration, l’appel des 201 à marcher le 21 janvier ». Soutenue par des personnalités aussi diverses que Jacques Toubon le gaulliste, et Manuel Bompard l’insoumis, cette « résistance » évoque l’alliance politique de l’après-guerre : « Notre pacte républicain, hérité du Conseil national de la Résistance » a été « torpill [é] ».

Sur le même sujet : La loi immigration adoptée, l’union des droites et de l’extrême droite entérinée

Fabien Gay, sénateur communiste de Seine-Saint-Denis et directeur de L’Humanité, l’affirme à Politis : « Contre le rouleau compresseur de haine qui inonde le climat politico-médiatique […] nous avons besoin de moment de résistance, avec des gens de gauche et, au-delà, des démocrates, des républicains qui défendent les valeurs de la République, à savoir ‘Liberté, Égalité, Fraternité’ ». La nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre ne change rien pour le sénateur : « Nous n’avons rien à en attendre, au contraire, il faut rassembler largement et s’organiser. »

En ce début de nouvelle année, il entend « porter le fer de manière collective et ouvrir un chemin d’espoir pour montrer que la gauche peut être au pouvoir ». Le PCF marchera donc le dimanche 21 janvier contre la loi immigration aux côtés de l’ensemble des forces de gauche, des écologistes aux insoumis en passant par les socialistes, les principales centrales syndicales de la CGT et de la CFDT ainsi que des associations et ONG qui défendent les droits des exilés et des étrangers. Pour connaître l’ensemble des initiatives, partout en France, un site a été ouvert. À noter que d’autres rassemblements contre cette loi sont prévus le 14 janvier en France, à l’appel de collectifs et d’associations comme Attac.

Sur le même sujet : 14 et 21 janvier 2024 : des marches contre la loi immigration
Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?
Politique 23 février 2024

Génération·s : derrière la crise, la main de LFI ?

Le petit parti fondé par Benoît Hamon, tiraillé entre plusieurs options pour les européennes, vient de désapprouver ses deux dirigeants nationaux, Léa Filoche et Arash Saeidi. Des membres les accusent d’avoir tenté un « coup de force ».
Par Lucas Sarafian
Face au RN, les contradictions de la Macronie
Analyse 21 février 2024

Face au RN, les contradictions de la Macronie

Au sein de la coalition présidentielle, les positions sont très floues sur l’attitude à adopter face à la formation de Marine Le Pen. Les erreurs et les « fautes » sur le sujet rendent la ligne macroniste illisible et inconséquente face à la progression de l’extrême droite dans le pays.
Par Lucas Sarafian
La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal
Analyse 21 février 2024 abonné·es

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal

En 2021, le maire PCF de Grigny, Philippe Rio, remportait le titre de meilleur maire du monde. Cette année, c’est la maire communiste de Graz – la deuxième ville d’Autriche –, Elke Kahr, qui remporte le titre. Le communisme municipal a-t-il de beaux jours devant lui ?
Par Lucas Sarafian
Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc
Analyse 19 février 2024

Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc

Marginalisé par les troupes macronistes, le mouvement mélenchoniste refuse de revoir sa stratégie de la conflictualité. Les plus unionistes des ex-alliés de la Nupes tentent de déconstruire le récit du gouvernement et de la majorité. Mais le bruit et la fureur sont toujours d’actualité.
Par Lucas Sarafian