Merci Robert Ménard

Un prof sur le front

par

Merci Robert Ménard

La campagne anti-migrants affichée dans toute la ville de Béziers à la demande de Robert Ménard fut l’occasion de faire un petit cours improvisé avec mes élèves de troisième. En début de chapitre sur les démocraties fragilisées par la montée du fascisme dans les années 30, l’analyse de l’affiche tombait à pic. Réforme du collège oblige, le petit dialogue avec la classe rentre aussi dans le champ de l’éducation morale et civique. Quoi de plus concret pour nos élèves que l’étude d’un document établissant un lien entre le cours d’histoire et l’actualité ?

 lire   partager

Articles récents