blog /

17 billets

Souratie Fatoumata : « Avoir déboulonné un pouvoir en place depuis 27 ans est une victoire »

Un monde sans dette

par

Souratie Fatoumata : « Avoir déboulonné un pouvoir en place depuis 27 ans est une victoire »

L'association burkinabè Le Balai citoyen se réclame de l'héritage et des idéaux du président Thomas Sankara, révolutionnaire anticolonialiste et figure du Mouvement des non-alignés, il a dirigé le pays entre 1983 et son assassinat, le 15 octobre 1987. Le Balai citoyen est en première ligne des mouvements de protestation qui ont chassé Blaise Compaoré du pouvoir le 31 octobre 2014, après 27 ans de règne ininterrompu depuis l'assassinat de Thomas Sankara. Souratie Fatoumata, biochimiste de formation, est secrétaire permanente du Balai citoyen et membre de la Coordination nationale chargée à la mobilisation des ressources.

 lire   partager

Répression macroniste contre le peuple des gilets jaunes : un état d’urgence qui ne dit pas son nom

Un monde sans dette

par

Répression macroniste contre le peuple des gilets jaunes : un état d’urgence qui ne dit pas son nom

D’après Vincent Brengarth, avocat au Barreau de Paris, nous assistons à une dérive inquiétante en matière de répression policière en France ces dernières années, plus précisément depuis novembre 2015 lorsque l’état d’urgence est prononcé et prolongé à de multiples reprises avant d’être intégré dans le droit commun. Nous serions donc désormais sous le coup « un état d’urgence qui ne dit pas son nom » avec des interpellations préventives sur la simple base du soupçon, sans élément concret d’une infraction.

 lire   partager

Brésil : coup d'État institutionnel en guise de destitution

Un monde sans dette

par

Brésil : coup d'État institutionnel en guise de destitution

Au Brésil, l’oligarchie est parvenue à destituer la présidente en exercice, Dilma Rousseff, par un coup d’État institutionnel et placer son vice-président, le très réactionnaire Michel Temer, au pouvoir sans passer par les urnes. Devenu le président par intérim le plus impopulaire de l’histoire du Brésil, le temps est alors venu d’oublier ces désagréments et faire parler les urnes… pour légitimer l’illégitime : l’ascension progressive depuis 2015 d’un régime autoritaire accompagné d’une résurgence du rôle politique des militaires suite à un coup d’État parlementaire.

 lire   partager

Articles récents