Vu

« Oublier le cantal, ça peut être fatal ! » Le spot publicitaire, financé avec de l’argent public à hauteur de 2 millions d’euros (ministère, conseil régional d’Auvergne, conseil général du Cantal), n’est pas au goût de Marie-George Buffet et de Laurence Cohen, responsable nationale « Droit des femmes/féministes » du PCF. Et elles ont bien raison ! La pub met en scène une jeune femme abandonnée sur le bord de la route, punie pour avoir oublié le fromage. Selon les dirigeantes du PCF, cette publicité met en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.