En Sarkozie

À la niche, l’écologie « L’environnement, ça commence à bien faire. » Nouvelle conséquence de la sentence de Nicolas Sarkozy au Salon de l’agriculture, les aides aux énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, pompes à chaleur) et à l’amélioration énergétique des bâtiments (isolation, chaudières, etc.) devraient être rognées… pour soulager de 600 millions d’euros à peine le budget de l’État. Ces « niches fiscales » génèrent cependant de l’activité économique. Mais pas assez, estime le dernier rapport…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.