Entendu

Jean-Michel Baylet, l’inamovible président du Parti des radicaux de gauche (PRG), a évoqué le week-end dernier, en marge de l’université d’été de sa formation à Seignosse (Landes), l’hypothèse d’une candidature de Bernard Tapie à l’élection présidentielle de 2012, celui-ci ayant récemment repris sa carte du parti auquel il avait appartenu avant ses déboires judiciaires. Le fait que l’homme d’affaires ait soutenu Nicolas Sarkozy en 2007 ne semblait pas déranger outre mesure Jean-Michel Baylet, qui, sur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.