Un vrai petit génie...

On croit qu’on va faire une enquête. C’est l’enquête qui vous fait. En juin 2007, je venais de rater la Palme d’or, la Légion d’honneur, et on peut dire que ça n’allait pas fort pour mon matricule. Je cherchais donc par tous les moyens à devenir célèbre, histoire de me prouver que je suis un joyeux optimiste, alors j’ai pensé à une enquête impossible : pourquoi François Bayrou aime-t-il les chevaux de course ? En y pensant, j’ai eu envie de tuer le poney que j’envisageais d’acheter à ma fille pour ses 10…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.