Le chiffre

4,3 milliards d’euros

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


C’est le montant cumulé, en huit mois, des rachats d’actions massifs effectués par des sociétés du CAC 40, selon le quotidien les Échos (du 1er septembre). Les grandes entreprises regorgent de cash et profitent de l’effondrement des cours pour limiter notamment la chute des stock-options, qui constituent une partie de la rémunération des dirigeants.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.