Salah Hamouri toujours en prison

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Salah Hamouri, étudiant franco-palestinien emprisonné en Israël depuis mars 2005, devait être libéré le 28 novembre. Il est toujours en prison ! Condamné par un tribunal militaire pour un « délit d’intention terroriste » , alors qu’il a toujours clamé son innocence, il devra attendre 140 jours supplémentaires parce que tel est l’arbitraire du gouvernement israélien.
Entre autres protestations, notons celle, plutôt inhabituelle mais fort bien venue, du Parti socialiste, qui demande « aux autorités françaises d’intervenir auprès du gouvernement israélien pour que notre compatriote puisse enfin retrouver la liberté » . Du côté gouvernemental, un silence assourdissant…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.