Les pirates de l’Élysée

Depuis peu, le site youhavedownloaded.com propose de faire le lien entre une adresse IP et le téléchargement de fichiers piratés sur les réseaux peer 2 peer. Des internautes se sont amusés à tester des adresses d’institutions connues pour leur lutte contre le partage illégal. Ainsi, plusieurs majors de l’entertainment, mais aussi l’Élysée et le ministère français de la Culture, ont été pris la main dans le « torrent ». Face aux démentis formels, de deux choses l’une : soit les employés de ces vénérables…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.