Deux jolis bobards

Sur France 2, mercredi 22 février, Nicolas Sarkozy en a fait des tonnes pour dénoncer l’abstention des députés socialistes, la veille, sur le traité MES : « Il m’est arrivé de voter les textes de François Mitterrand sur l’Acte unique, sur la monnaie unique… » Aussi certain qu’Hervé Morin n’a pas pu assister au débarquement en Normandie, Sarkozy n’a pas pu voter l’Acte unique fin 1986 à l’Assemblée nationale : à l’époque, il n’était encore que maire de Neuilly. Quant au traité de Maastricht, les archives…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.