Golden radotages

Le problème avec les archives sur Internet, c’est que les Français perdent moins facilement la mémoire. Quand, Nicolas Sarkozy, à Lille le 23 février, évoque la « moralisation du capitalisme financier », la salle applaudit mollement. Sans doute lassée d’entendre un bis repetita du 19 avril 2007, quand le candidat avait déclaré à Marseille : « Si je suis élu président de la République, je ferai voter dès l’été 2007 une loi qui interdira la pratique détestable des “golden parachutes”, parce c’est contraire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.