Mathilde Seigner, la classe

Michel Blanc, à rebours de ceux qui se complaisent en propos insipides en recevant un prix, s’est exprimé en quarante-cinq secondes lorsqu’il est venu retirer son césar du meilleur acteur dans un second rôle. Un temps suffisant pour exprimer sa satisfaction de se voir conforter dans le choix de rôles exigeants, tel que celui qu’il interprète dans l’Exercice de l’État. Mathilde Seigner, qui venait de lui remettre la statuette, n’a pas exactement la même classe. « Je voulais que le gagnant soit Didier »,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.