Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Le traité Merkozy divise la gauche

Le PCF, le PG et Attac craignent que le PS ne ratifie le pacte budgétaire européen au « forcing ».

C’était l’une des promesses de campagne de François Hollande. Mais la renégociation du pacte budgétaire européen n’aura finalement pas lieu. L’accord passé entre les dirigeants du SPD, les Verts allemands et Angela Merkel en a définitivement éloigné toute perspective. Et les quelques mesures de relance budgétaire concédées par la chancelière lors du mini-sommet de Rome ne sont pas de nature à compenser les effets d’un traité conçu pour corseter définitivement les politiques économiques. De quoi alarmer ...

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Articles récents