Info fabriquée

Bravo à notre confrère Germain Treille de France info qui a réussi à créer le 8 février un petit buzz sur le congrès du PCF avec une seule interview d’à peine une minute d’un « secrétaire de section » (devenu « militant communiste » sur France Inter) expliquant que tout le parti était « choqué » par la disparition de la faucille et du marteau sur les cartes d’adhérents. Une volatilisation présentée comme une preuve supplémentaire de « l’inféodation » du PCF au Front de gauche. À aucun moment, il n’était…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.