Attali (encore) au rapport

Fallait-il vraiment un énième « rapport Attali » ?

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Fallait-il vraiment un énième « rapport Attali » pour savoir qu’une économie de long terme est préférable au court-termisme de la finance ? Après son rapport pour « libérer la croissance » remis à Sarkozy, l’ancien conseiller de Mitterrand a rendu son rapport « Pour une économie positive » à Hollande. Au sommaire, 45 propositions qui visent rien de moins qu’« à provoquer […] une révolution globale faisant basculer la société sur un chemin positif ». Si elles connaissent le même destin que les 20 propositions « fondamentales » (sic) du rapport Attali de 2008, le rapport Attali de 2013 devrait lui aussi rapidement tomber dans l’oubli…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.