« Ah, la salope ! »

À Toul, Guy Bedos n’a pas loupé Nadine Morano, conseillère municipale de la ville.

Lors de l’inauguration d’une nouvelle scène, à Toul, Guy Bedos n’a pas loupé Nadine Morano, conseillère municipale de la ville, absente lors de la représentation. « Quelle conne ! », a-t-il lancé, avant de ponctuer de son fameux « ah, la salope ! ». Morano entend porter plainte pour injures publiques. Or, il s’agissait d’un spectacle et non pas d’un meeting. Selon elle, « on peut faire de l’humour sans insulter les gens, qu’il prenne des cours chez Florence Foresti ». Il est vrai que Foresti est plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.