Le viol, « un rapport amoureux »

Quand Thierry Ardisson lui demande sa position sur la légalisation du cannabis, Stéphane Ravier (FN) répond : « On pourrait légaliser le viol, aussi ! »

Quand Thierry Ardisson lui demande si une légalisation du cannabis permettrait de réduire les problèmes de trafic de drogue à Marseille, Stéphane Ravier n’hésite pas une seconde : « On pourrait légaliser le viol, aussi ! » « Ce n’est pas pareil, le coupe l’animateur de “Salut les terriens !”. Moi, je fume du cannabis, je ne viole pas des femmes… » Mais le leader marseillais du FN poursuit sans ciller : « Le viol, finalement, c’est un rapport amoureux qu’une partie des deux souhaite. La deuxième pourrait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.