Les Balkany bientôt condamnés ?

L'indéboulonnable maire de Levallois-Perret, et la première adjointe de son époux, sont dans le collimateur de la justice.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Patrick Balkany, indéboulonnable maire de Levallois-Perret, et Isabelle, première adjointe de son époux, sont dans le collimateur de la justice. Le parquet de Paris a en effet ordonné à leur encontre une enquête préliminaire pour « blanchiment de fraude fiscale », sans doute à la suite des révélations de Didier Schuller, l’ancien patron des HLM des Hauts-de-Seine, aux auteurs du livre French Corruption (Stock). Les enquêteurs vont donc éplucher leur train de vie pour voir s’il correspond à leur déclaration de revenus. Ce qui semble mal parti puisque le couple posséderait – entre autres – un palais à Marrakech, une résidence de grand luxe aux Antilles et l’usufruit d’une propriété à Giverny, dotée d’un golf, de deux piscines et de quelque quatre hectares de terrain…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.