Diversion grossière

Les chiffres de participation à la « Marche pour la révolution fiscale » organisée par le Front de gauche, le 1er décembre, font le grand écart.

100 000 ou 7 000 ? Les chiffres de participation à la « Marche pour la révolution fiscale » organisée par le Front de gauche, le 1er décembre, font le grand écart. Évidente éxagération de part et d’autre. La faute première à la préfecture de police qui, après avoir indiqué à l’AFP qu’elle ne communiquerait aucun chiffre, a avancé cette estimation ridiculement faible quand tous les observateurs ont pu constater la présence d’une foule compacte, occupant sur plus d’un kilomètre l’ensemble du boulevard de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.