En Serbie, Conchita fait la pluie

Conchita Wurst disposerait, selon le patriarche de l’église orthodoxe de Serbie, de dons maléfiques.

Si la désormais célèbre Conchita Wurst, en remportant l’Eurovision, a eu le pouvoir de faire enrager nombre de députés russes homophobes, elle disposerait aussi, selon le patriarche de l’église orthodoxe de Serbie, de dons maléfiques. À en croire ce dernier, la victoire de Conchita Wurst aurait provoqué… « l’ire de Dieu », sous la forme des énormes inondations qui viennent de frapper durement les Balkans. Et d’ajouter que, plus largement, c’est toute la communauté LGBT qui porte, avec la vedette…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.