Le seuil de tolérance augmenté du PS

Le droit du travail serait un frein à la création d’emploi a, grosso modo, tenté d’expliquer François Rebsamen.

Dans la série « Sarkozy en rêvait, Hollande l’a fait », le ministre du Travail veut geler pendant trois ans les « seuils sociaux ». En clair, suspendre l’obligation faite aux entreprises de plus de 11 salariés d’organiser des élections de délégués du personnel, et à celles de plus de 50 d’avoir un comité d’entreprise. Pourquoi diable s’en prendre ainsi à la démocratie en entreprise ? Parce que le droit du travail serait un frein à la création d’emploi a, grosso modo, tenté d’expliquer François Rebsamen aux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.