Climat et militarisation

Il s’agit de préparer la société aux chocs futurs, à de possibles guerres.

On connaît déjà le rapport « secret » du Pentagone sur le changement climatique 1, publié en 2003, faisant état de la gravité de la situation et des mesures propres à assurer la sécurité nationale. Pendant ce temps, George W. Bush amusait la galerie avec sa foi dans la stabilité climatique. Depuis, le département de la Défense états-unien, sous la supervision de plusieurs agences militaires, a lancé un vaste programme de recherche en sciences sociales pour modéliser les dynamiques sociales et les risques…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.