Le présupposé raciste de Nicolas Sarkozy

L'ancien chef de l'État a justifié, hier, les nominations ministérielles de Rachida Dati et de Rama Yade par leurs origines.

Confidence lourde de sens. Interrogé par une militante sur ce qu'il comptait faire « par rapport à la parité et à la diversité » , Nicolas Sarkozy, en meeting hier soir à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), s'est expliqué sur quelques nominations dans son premier gouvernement en 2007. L'ancien président de la République a ainsi expliqué benoîtement avoir choisi de nommer Rachida Dati garde des Sceaux pour ses origines algériennes et marocaines. « Je m'étais dit que Rachida Dati, avec père et mère…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.