Pour l’amour du maillot

Pour les championnats du monde de handball, le Qatar a profité des failles dans les règles de la Fédération.

Jusque-là, le Qatar n’avait jamais passé le stade des éliminatoires aux championnats du monde de handball. En 2010, il obtenait l’organisation de cette compétition (et celle de la Coupe du monde de foot en 2022). Pour ces mondiaux, les organisateurs ont profité des failles dans les règles de la Fédération internationale, qui permettent à un joueur de changer de sélection s’il n’a pas porté le maillot d’une équipe nationale après trois ans. Résultat : parvenue à se hisser en finale (contre la France),…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.