« La Revue du crieur » : Une nouvelle voix

Mediapart et La Découverte lancent une revue avec un point de vue critique sur les idées et la culture.

Disparu il y a quelques semaines, François Maspero avait choisi pour figurine (on ne disait pas logo alors) identifiant sa maison d’édition un crieur de journaux. Un personnage renvoyant à l’imaginaire de la rue, de la gouaille du populo, des « grands boulevards » chantés par Yves Montand, avec leurs « jours de colère qui font sortir le populaire » … Héritière des éditions Maspero, La Découverte marquera sa fidélité à cette histoire éditoriale – synonyme depuis les années 1950 de résistance à la pensée…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.