Blatter mouille Sarkozy

L’inamovible boss du ballon rond a déclaré que MM. Sarkozy et Wulff ont essayé d’influencer leur délégué » pour l’attribution des Mondiaux au Qatar et en Russie.

C’est une histoire de coup de boule. Non pas celui de Zidane, mais celui de Sepp Blatter, réélu entre deux scandales de corruption à la tête de la Fifa, puis autoproclamé démissionnaire (d’ici à quelques mois). Dans un entretien accordé au journal allemand Welt am Sonntag, l’inamovible boss du ballon rond a déclaré qu’au moment de « l’attribution des Mondiaux au Qatar et en Russie, il y a eu deux interventions politiques. MM. Sarkozy et Wulff [président fédéral d’Allemagne, NDLR] ont essayé d’influencer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.