LGV Lyon-Turin : deux parlementaires sur la sellette

Daniel Ibanez, candidat du Rassemblement en Savoie et opposant à la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin, révèle que deux parlementaires sont engagés dans un conflit d’intérêt autour du pharaonique projet.

A deux jours de la diffusion de l’émission « Pièce à conviction » de France 3 consacrée le 4 novembre au « Lyon-Turin : un tunnel au coût astronomique » , Daniel Ibanez, candidat du Rassemblement en Savoie (EELV, Parti de gauche, Nouvelle Donne, Ensemble !, Nouvelle gauche socialiste) et opposant à ce grand projet, publie de nouvelles révélations sur le pharaonique projet de liaison ferroviaire à grande vitesse. Dans un communiqué, l'auteur du récent livre enquête intitulé : « Lyon-Turin : les réseaux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Dîtes 33 !

Avec Politis accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.