Un préfet dans le besoin

Alain Gardère, préfet proche de la droite, bénéficie d’un logement HLM à Puteaux.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Déjà mis en examen pour corruption passive, Alain Gardère, préfet proche de la droite, bénéficie d’un logement HLM à Puteaux. Problème : les revenus de ce multipropriétaire dépassent largement le plafond de ressources admises pour un tel logement. Celui-ci lui a été attribué par l’Office public de l’habitat (OPH) de la ville, présidé par la maire Les Républicains, Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Entre amis…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.