Vers un nouveau groupe à l’Assemblée ?

le député Jean-Michel Clément, en congé du groupe LREM, lance un appel à l’émancipation parlementaire.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Seul de tous les députés macroniens, Jean-Michel Clément avait voté en avril contre le projet de loi asile immigration, qui revient en discussion à l’Assemblée le 25 juillet, et s’était mis en congé du groupe LREM, qu’il a quitté depuis. Cette semaine, le député de la troisième circonscription de la Vienne franchit un nouveau pas en lançant un appel à l’émancipation parlementaire. Le groupe parlementaire dont il annonce la création prochaine reposera sur quatre piliers : l’humanisme, l’égalité territoriale, l’écologie et le respect des équilibres budgétaires. À force d’affirmer que leur projet visait à l’émancipation, les dirigeants de la macronie auraient-ils été pris au mot ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.