« Dans toute communication, il y a l’attente de reconnaissance »

Héritier de l’École de Francfort, le philosophe Axel Honneth travaille
à l’élaboration d’une « nouvelle théorie critique » pour notre temps. Deux de ses ouvrages viennent enfin d’être traduits en français.

L'un des principaux apports de votre travail est le concept de reconnaissance préexistant à tout rapport entre deux êtres. Qu'entendez-vous exactement par ce terme ? Axel Honneth : J'ai commencé à penser le concept de reconnaissance dans le sillage du travail d'Habermas. Je pars de l'idée que, dans toute forme de communication entre deux personnes, il y a toujours l'attente réciproque et préalable d'être reconnu par l'autre. En termes de théorie sociale, je considère que nous devrions comprendre la société…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents