Hors cadre

Fred Trémège impose un ton neuf dans le cadre banalisé et formaté télé du café-théâtre.

Gilles Costaz  • 29 novembre 2007 abonné·es

Dans le milieu du one man show, plus attristant que dispensateur de vraie gaîté, Fred Trémège fait figure d'oiseau rare. Ce jeune homme sans manières ­ veste, polo et décontraction sur une scène où il ne dispose que d'une chaise et d'un fouet ­ fustige finement notre époque sans tomber dans la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes