« À toutes fins utiles…»

Il est sans doute une part non négligeable du travail du sociologue qui consiste à s’intéresser aux moments de la vie quotidienne, événements ou traces écrites, considérés a priori comme les plus insignifiants. Dans la lignée de travaux d’historiens ou de sociologues tels Philippe Artières, Arlette Farge, Numa Murard, Claudine Dardy ou Didier Fassin (dont bon nombre ont d’ailleurs travaillé avec lui), le sociologue Jean-François Laé, professeur à l’université Paris-VIII, a choisi de se plonger dans la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.