Sarkozy soumet France Télévisions

Le rapport de la commission Copé prévoit la suppression progressive de la publicité sur les chaînes publiques, et le financement de celles-ci par le secteur privé. Mais le chef de l’État a décidé seul de les mettre sous sa tutelle. Un dossier à lire dans la rubrique « Médias ».

Ce jour-là, il a déjà décidé de tout. Le 8 janvier 2008, alors qu’il donne une conférence de presse que les médias valoriseront en la jugeant d’ « un ton nouveau » , et au cours de laquelle on entend une grande partie des journalistes s’esclaffer à la moindre de ses plaisanteries fines, Nicolas Sarkozy est manifestement satisfait de la petite bombe qu’il s’apprête à lancer : la suppression de la publicité sur les chaînes publiques de télévision. À part lui, personne n’est au courant. En tout cas, ni la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.