En deux mots

Olivier Brisson  • 4 juin 2009
Partager :

Du Éric Besson italien, Roberto Maroni :
« Le clandestin, qu’il retourne de
là où il est venu.…» »
Tous les Maroni américains ou argentins doivent avoir envie de changer de nom.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don