En Sarkozie

Politis  • 25 juin 2009
Partager :

Diplomatie

Le premier soin de Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo, après son installation dans son nouveau fauteuil de patron de France Inter, a été de déloger Frédéric Pommier de sa revue de presse matinale. Motif officiel : l’intéressé aurait un problème avec la « hiérarchisation de l’info » . (Parole d’expert.) Motif réel : le chroniqueur avait eu l’audace de conseiller plusieurs fois à ses auditeurs la lecture de Siné Hebdo , concurrent honni de Charlie . Un début en fanfare, bien de nature à rassurer les salariés d’Inter, que l’arrivée de l’irascible Val inquiétait quelqu­­­e peu.

Un fonds de pension bien plombé

Sarkozy a ouvert le chantier d’une grande réforme des retraites. Et on le comprend, tant le ministère des Affaires sociales et de l’Économie ont largement contribué à faire plonger le fonds de réserve des retraites (FRR), qui est sous leur tutelle… Dans son rapport annuel publié il y a quelques jours, le FRR a annoncé avoir perdu près de 20 % de ses placements destinés à éponger la dette du système de retraite des Français. Ce qui représente en gros une petite dizaine de milliards et l’équivalent du fameux gouffre des retraites (7,7 milliards). En fait, explique benoîtement Raoul Briet, président du conseil de surveillance, les « bons résultats » engrangés depuis 2004 sont partis en fumée. Comme les futures pensions que nous promet Sarkozy…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don