Entendu

Politis  • 25 juin 2009
Partager :

Jean-Claude Trichet a livré dimanche, sur Europe 1, ses prédictions. « Nous assistons en ce moment à un ralentissement dans la baisse de l’activité » , a déclaré le sentencieux chef de la Banque centrale européenne. « Le premier trimestre a été très mauvais, les trimestres suivants seront moins mauvais, jusqu’à une fin d’année qui devrait nous conduire à peu près à la stabilité en termes d’activité. » D’où cet oracle : « Nous devrions enregistrer la reprise de l’activité positive dans le courant de l’année prochaine, c’est ce que dit tout le monde »  (sic). Mais le mieux n’étant jamais sûr, le même assure aussitôt : « C’est une erreur de croire que c’est écrit à l’avance : il y a des incertitudes, des risques. » Le banquier central est comme un augure, il ne sait rien, mais s’enveloppe de mystères pour le dire.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don