Là-bas

Politis  • 11 juin 2009
Partager :

Milan « ville africaine » pour Berlusconi
_ « Lorsque je me promène dans les rues du centre de Milan et que je vois le nombre de personnes non italiennes, j’ai l’impression de ne plus être dans une ville italienne ou européenne mais dans une ville africaine » , a déclaré Silvio Berlusconi lors d’un meeting électoral dans cette ville, le 4 juin. Cette ultime saillie du président du Conseil italien, qui voulait justifier les « opérations de refoulement » initiées par son gouvernement – les migrants sont refoulés vers les côtes libyennes avant qu’ils n’arrivent en Italie –, ne lui a pas permis de passer la barre des 40 %, comme il l’envisageait. Mais les 34,7 % obtenus par son parti sont encore trop pour une formation dont le leader tient des propos dignes d’un Le Pen.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don