Là-bas

Un appel de 56 Nobel Le texte n’échappe pas à ces fausses symétries qui font l’ordinaire de l’information sur le conflit israélo-palestinien : les roquettes sur Sdérot d’un côté, le blocus sur Gaza de l’autre ; le sergent Shalit d’un côté, les dix mille prisonniers palestiniens de l’autre… Mais, tel qu’il est, l’appel de 56 prix Nobel, et de 202 parlementaires européens, a tout de même un grand mérite : il demande la fin du blocus et que Gaza « puisse s’ouvrir au monde » . Son autre mérite est de porter…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.