Lu

Politis  • 25 juin 2009
Partager :

La Fédération des banques françaises (FBF) a multiplié ces derniers temps ses engagements dans la lutte contre les paradis fiscaux et affirmé son « exemplarité » en la matière. De belles déclarations qui ont été démolies par Claire Germouty, l’un des deux auteurs des Confessions d’un banquier pourri, dans un entretien édifiant publié dans le Parisien  (du 21 juin). Selon elle, l’exemplarité est à revoir sérieusement : « Certains grands banquiers français ont profité à titre personnel des montages fiscaux offshore mis en place pour leurs clients. » La suite n’est pas rassurante : « Nous avons en France quelques “Madoff” suivis de près par Bercy et l’Autorité des marchés financiers » , et des banques françaises « sont au bord de la faillite » . La FBF devrait rapidement réviser ses déclarations…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don