Lu

Les rédacteurs du Nouvel Observateur sont « choqués par la succession de deux couvertures consacrées au changement d’image » du chef de l’État. Dans un communiqué de leur Société, réunie en AG, ils s’inquiètent également « de ce que leur journal puisse donner l’apparence d’une complaisance à l’égard du pouvoir, bien peu compatible avec son identité et sa charte ». En cause, l’entretien de Nicolas Sarkozy réalisé par Denis Olivennes, président du directoire et directeur de la publication, et Michel Labro, «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.