Lu

Politis  • 17 septembre 2009
Partager :

Circulez, il n’y a rien à voir ! C’est à peu de chose près ce que nous dit la Licra à propos de la sortie raciste de Brice Hortefeux. Pour le président de l’étonnante « Ligue contre le racisme et l’antisémitisme », Patrick Gaubert, ex-député européen UMP, « l’affaire est close » . Il l’a fait savoir dans un communiqué à l’AFP. Pas même question d’excuses de la part du ministre, puisque, nous dit la Licra, « il n’a à aucun moment mentionné une quelconque origine » . Alors qu’il posait en compagnie d’un jeune homme d’origine algérienne, Brice Hortefeux avait lâché : « Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. » Le piquant dans cette affaire, c’est que la Licra a annoncé qu’elle se portait partie civile contre le préfet Girot de Langlade, récemment débarqué par Hortefeux pour avoir, selon certaines sources, déclaré lors d’un contrôle à Orly : «  Il n’y a que des Noirs ici. » Quand il n’y en a qu’un, ça va…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don