Lu

Politis  • 4 février 2010
Partager :

Richard Prasquier, président du Crif, était, dimanche, dans l e Parisien , l’un des très rares témoins de moralité de Georges Frêche. « Je sais que Frêche n’est pas antisémite » , a-t-il déclaré. De fait, avant d’ironiser sur « la tronche pas catholique » de Laurent Fabius, le président de la région Languedoc-Roussillon est surtout connu pour vouloir faire d’Israël le partenaire privilégié de sa région. Il a d’ailleurs en projet d’installer la société Agrexco, une société israélienne, sur le port de Sète, moyennant une subvention colossale, et suscitant une vigoureuse opposition.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don